Mise au point sur le CrossFit

Chroniques

Crossfit Woman Lifting WeightsLe CrossFit™ est un type d’entraînement caractérisé par des mouvements fonctionnels variés et de forte intensité.  Il est particulièrement efficace pour accroître les capacités cardiovasculaires et musculaires.

Depuis quelques années, un taux de blessures élevé secondaire à une surutilisation ou à un surentraînement lui fait mauvaise réputation. Cependant, les études publiées actuellement montrent que le CrossFit™ n’est pas plus dangereux que d’autres sports comme l’haltérophilie, la gymnastique ou la course à pied. Comme dans tout autre sport, l’entraînement doit être effectué adéquatement (technique) et progressé de façon sécuritaire (intensité, volume, tolérance du sportif) pour minimiser le risque de blessures.

 

crossfit-1Pratiquer le CrossFit™ de façon sécuritaire

Dans le cinquième volume de la revue Pratique de la Physiothérapie de l’Association Canadienne de Physiothérapie, les auteurs inscrivent quelques recommandations pour une pratique sécuritaire du CrossFit™. Tout d’abord, il est important de différencier les méthodes d’entraînement inspiré du crossfit au CrossFit™.  Pour décrire leur pratique comme du CrossFit™, les entraîneurs doivent avoir obtenu au moins leur certificat de niveau 1.

Ensuite, il faut bien maîtriser un exercice à basse intensité avant de l’exécuter à haute intensité. Beaucoup de blessures surviennent chez les nouveaux adeptes qui veulent en faire trop. La plupart des entraîneurs insistent davantage sur la technique que sur la charge ou l’intensité. De plus, il est bien important de distinguer les entraînements et les compétitions. La plus grande part des efforts maximaux devraient être réservés aux compétitions. Par exemple, il n’est pas nécessaire, à chaque entraînement, de faire « la répétition supplémentaire » ou de diminuer le temps de repos.

Dans le même ordre d’idée, l’entraîneur saura adapter l’entrainement selon votre anatomie et votre mobilité. Certaines personnes n’ont pas les capacités d’effectuer les entraînements en fonction des normes établies par les compétitions. Cela ne veut pas dire que la pratique du CrossFit™ est impossible.

Finalement, il est très important de développer la force musculaire nécessaire pour le soulèvement d’une charge avant de débuter un entraînement en intensité. Il faudra alors diminuer la charge à soulever (et mettre l’orgueil de côté!) à un niveau moindre que ce que l’adepte voudra effectuer jusqu’à ce que sa force augmente considérablement.

Bref, le CrossFit™ gagne en popularité et, contrairement à sa réputation, ses adeptes ne sont pas plus à risque de blessures que tout autre sport de même intensité, si l’entraînement et la progression sont effectués adéquatement.

N’hésitez pas à consulter l’un de nos physiothérapeutes si vous souffrez d’une blessure due à la pratique d’un sport.

 

Référence :
Feito Y., Butcher S. (2015). « Un regard précis sur l’entrainement CrossFit™ : Blessure et entraînement sécuritaire ». Pratique de la Physiothérapie. Volume 5, numéro 3, p.18-20.