×

Prenez note que notre système de prise de rendez-vous en ligne est hors d’usage. Veuillez nous contacter par courriel ou par téléphone afin de prendre rendez-vous. Merci de votre compréhension.

Les différents types de maux de tête

Chroniques

Il y a différents types de maux de tête. Le plus courant est la céphalée de tension. C’est un mal de tête qui peut durer en moyenne 24 heures qui passe avec un advil ou un tylenol et qui n’est pas inquiétant. Les gens ne consultent généralement pas pour ce genre de mal.

Les migraines

La migraine est un peu plus sérieuse avec des douleurs qui peuvent durer entre 4 heures et 3 jours. Ça peut devenir très irritant à la longue, surtout si la douleur persiste jusqu’à 3 jours. C’est un mal de tête assez sévère qui est associé à d’autres types de douleur comme la sensibilité à la lumière, aux bruits, des étourdissements, des nausées. Les femmes en sont plus atteintes avec 16% alors que les hommes le sont à 6%.

Nous pensons que la cause de la migraine est vasculaire, même s’il nous est impossible de mettre le doigt sur les raisons exactes. Ce qui veut dire que l’activité du flux sanguin au niveau du tronc cérébral (dans la colonne) est plus active. C’est pourquoi les femmes, lors de leurs menstruations, souffriront plus souvent de migraines.

Une certaine portion de gens souffrant de migraine est due à l’hérédité. Pour les femmes, les migraines apparaissent surtout à l’adolescence. Il est important d’en parler, ça permettra de faire un bon suivi.

Les traumatismes

Il y a les maux de tête dus à un traumatisme, comme une commotion cérébrale. Qui sera souvent accompagné par des nausées.

Les maux dus à une mauvaise posture

Un autre type de mal de tête, que nous voyons souvent en clinique, est la céphalée cervicogénique qui est associée au cou ou à la dysfonction cervicale et même de la mâchoire. La cause de ce type de mal est souvent, comme nous en avons discuté dans une précédente chronique, une mauvaise posture prolongée qui créera des tensions.

Que peut-ont faire pour se débarrasser des maux de tête?

Tout d’abord, il faut bien identifier le type de mal de tête que vous avez. Si ce sont des migraines, vous devez avoir un suivi médical, car il y a de la médication efficace qui peut être prise avant que la migraine s’installe. Car les gens qui en souffrent connaissent les signes qui annoncent la migraine. La perte du champ visuel ou des picotements au niveau du visage en sont quelques exemples.

Soyez par contre attentif, car il se peut que votre problème ne soit pas causé QUE par la migraine. Si votre mal de tête persiste plus de 3 jours, il se peut que vous souffriez de tension au niveau du cou. Il faut alors traiter, pas seulement la migraine avec des médicaments, mais aussi la cause de ce mal en clinique de physiothérapie.

Pour ce qui est des maux céphalée cervicogénique, la douleur sera souvent unilatérale (seulement d’un côté). Un mal qui monte au niveau du cou, du front ou derrière l’œil d’un seul côté, est souvent une plainte que nous entendons. À ce moment-là, il se peut que cette douleur soit due à une structure irritée au niveau du cou. Ce niveau va du crâne, jusqu’à la 3e vertèbre cervicale. La mâchoire peut aussi être la cause de maux de tête. En clinique de physiothérapie, nous sommes capables d’aller traiter ces endroits-là afin de les relâcher et calmer la douleur.

Beaucoup de petits muscles derrière le crâne (les sous-occipitaux) qui peuvent devenir très tendus dû à une mauvaise posture prolongée peuvent aussi être la cause de maux de tête. À la maison, appliquez un peu de chaleur au niveau du cou, ce qui aidera à relâcher ces muscles et faire diminuer les symptômes avec le temps. S’il y a autre chose de plus sérieux au niveau bio mécanique ou articulaire, il faut alors consulter.

Pour calmer ce type de douleur, nous pouvons aussi faire de l’éducation et du recrutement musculaire des bons muscles afin de stabiliser la colonne et corriger la posture, qui est souvent la cause.

N’hésitez pas à consulter au besoin

En résumé, si la douleur persiste et qu’elle ne s’atténue pas, aller consulter, car il y a une raison à ce mal et il sera possible de vous soulager.