Causes et symptômes d’une commotion cérébrale

Chroniques

coup-contre-coupUne commotion cérébrale, aussi appelée traumatisme crânien léger ou traumatisme crânio-vertébral est une blessure au cerveau qui apporte plusieurs signes et symptômes sur le plan physique, émotionnel, cognitif et au niveau du sommeil. Les neurones et les tissus du cerveau sont lésés par des forces de compression, d’étirement et de cisaillement.

Les mécanismes de blessure d’une commotion qui provoque une secousse violente de la tête et du cou sont :

Parmi les signes et symptômes les plus communs, on retrouve :

 

commotionsLorsque l’on soupçonne une commotion cérébrale chez un athlète, le joueur doit être retiré du jeu immédiatement et être évalué par un professionnel de la santé qualifié comme un médecin, un neuropsychologue ou un physiothérapeute. La période critique des symptômes est de 24 à 72 heures suivant la blessure. Par contre, il est important de considérer qu’il peut y avoir une période de latence dans les symptômes.

Lors d’une commotion cérébrale, une bonne prise en charge et un retour graduel sont importants,  et ce à tous les âges, mais particulièrement chez les enfants et les adolescents chez qui le cerveau est en constant développement. Un retour trop rapide aux activités physiques (sport) ou aux activités cognitives (école, travail) peut amener la persistance des symptômes et retarder la guérison.

commotion-cerebraleUn physiothérapeute peut vous conseiller dans les étapes à suivre pour faire un retour aux activités cognitives et aux activités physiques de façon sécuritaire. Ces protocoles permettent tout simplement de faire un retour progressif en respectant les signes et symptômes. Chez l’adulte, le protocole débute après 24h sans signes et symptômes. Chez l’enfant et l’adolescent (moins de 17 ans), après 24h sans symptômes, il faut attendre 7 jours de repos avant de débuter les protocoles.


La physiothérapie
peut aider grandement lors d’une commotion cérébrale par les éléments suivants :

Contactez un de nos physiothérapeutes pour plus d’informations.