×

Nous sommes présentement en période d’embauche à Mont-St-Hilaire. Consulter nos offres d’emploi.

Une subluxation de la mâchoire, ça existe!

17 juillet 2018 - Chroniques

La mâchoire c’est quoi anatomiquement?

La mâchoire demeure une articulation comme les autres avec 2 surfaces articulaires qui bougent l’une sur l’autre à l’aide de muscles, et dont les ligaments stabilisent celle-ci. La mâchoire possède en plus un disque, un coussin gélatineux, qui permet d’augmenter la stabilité et la fluidité du mouvement.

Définition de la subluxation

Cette pathologie se caractérise par le déplacement exagéré partiel ou temporaire d’une surface articulaire par rapport à une autre. Ainsi, plusieurs structures sont étirées et il y a contact anormal au niveau de l’articulation elle-même.

Particularité de la mâchoire : pathophysiologie

Dans le cas de la mâchoire, le disque aurait davantage tendance à se déplacer vers l’avant causant une diminution de l’espace entre le condyle de la mandibule et la fosse du crâne. Lorsque celui-ci se déplace de façon exagérée vers l’avant, il y a alors un étirement des ligaments qui le retient. Ces ligaments envoient un signal de douleur. Un craquement peut se faire entendre aussi bien lorsque le disque sort de son articulation que lorsqu’il reprend sa place. Ce craquement peut se présenter avec ou sans douleur.

Il est fréquent d’observer une déviation de la mâchoire vers le côté problématique lors de l’ouverture. Ceci amène un déséquilibre musculaire pouvant ainsi créer des tensions musculaires du côté impliqué soit principalement le muscle masséter responsable de la mastication et le muscle ptérygoïdien, utile dans les mouvements légers gauche/droite.

Les causes et facteurs de risque

Cette problématique peut bien sûr survenir à la suite d’un trauma direct soit pendant la pratique d’un sport ou lors d’un accident de voiture, mais pourrait être reliée  au simple fait de croquer dans une pomme. Il n’est pas rare de voir une luxation complète ou une subluxation au niveau de la mâchoire à la suite d’une tentative de fermeture d’une mâchoire avec la bouche grande ouverte. Effectivement, dans cette position le disque est glissé à l’extrémité avant de l’articulation et tous les ligaments sont étirés à leur pleine capacité.

Les traitements possibles

Comme mentionné dans les premières lignes : « La mâchoire demeure une articulation comme les autres […] ». Il sera donc pertinent de commencer par diminuer la douleur s’il y en a, par des modalités antalgiques comme de la glace, des ultrasons, de la médication et du drainage de l’inflammation. Par ailleurs, il sera pertinent d’aller chercher la symétrie du mouvement en faisant de la thérapie manuelle directement au niveau de la mâchoire pour ainsi travailler les mouvements limités.

Des techniques de relâchement musculaire pourraient être aussi pertinentes lorsque la douleur et les limitations durent depuis plusieurs semaines combinées avec une période stressante.  Des exercices de renforcement, de contrôle et d’étirement sont souvent ajoutés en thérapies directes. Une subluxation de la mâchoire prise rapidement, se rétablit en peu de temps surtout lorsque les exercices prescrits sont effectués tels que recommandés.

Il existe des physiothérapeutes spécialisés dans les cas de mâchoires. Informez-vous auprès d’une clinique Physio Atlas près de chez vous!